journal.de.bord

Que ce soit la coiffeuse du coin, ma voisine, la bouchère du village, la vendeuse à la supérette, mes amies, ma mère… En 2019, elles ont encore toutes ce point commun: Elles gèrent la majorité des tâches ménagères, la gestion du foyer et l’éducation des enfants (si elles en ont). Bref, toutes les choses laborieuses de la vie quotidienne…

A lire à ce sujet la BD d’Emma sur  la charge mentale

Par rage et par dépit, j’ai souvent hésité à balancer le peigne à poux et ma responsabilité en tant que parente face à la démission de l’autre parent… Moi aussi je préfère mille fois construire des cabanes avec les enfants et dormir à la belle étoile, plutôt que de faire un traitement contre les parasites… Mais du coup, qui va gérer la toison des enfants et les colonies de poux?

Alors j’explique (calmement) à mes enfants, que même si c’est toujours moi qui pense à tout, ça n’a rien à voir avec le fait que je sois une fille. Apprenons tout simplement à nos fils à devenir des adultes autonomes et responsables, capables de s’occuper d’eux-même et de leurs enfants (s’ils en ont).

Ca nous fera des vacances…

 

lafautealamere.jpg