journal.de.bord

Monsieur Macron, fin connaisseur du domaine de la petite enfance, abaisse de 6 à 3 ans l’obligation d’instruction dès la rentrée 2019. En France, on compte 25,8 élèves en maternelle pour une institutrice-eur. Dans de nombreuses classes il.l.e.s sont plus de trente. Les enseignant.e.s. sont déjà surchargé.e.s, alors que la nouvelle mesure prévoit de mettre en place seulement 800 postes…et les Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) qui secondent les enseignant.e.s, et travaillent pour des petits salaires.

C’est également une excellente manière d’instruire l’esprit de compétitivité et la valeur travail aux petit.e.s français.e.s dès le plus jeune âge.

 

educationnationale.png